Lui adresser un message

NEOPOST INDUSTRIE

JAN Philippe

DIRECTEUR INDUSTRIEL

Quelle est votre activité dans le Val du Loir ?

Néopost est implantée depuis 1945 au Lude. Le Groupe NEOPOST, c'est 5900 employés, 1 070 M€ de CA en 2012. Nous distribuons nos produits dans plus de 90 pays. Notre spécialité : l'équipement des salles de courrier en solutions logistiques. Au Lude, le site du Lude s'étend sur 17 000 m² bâtis et compte 280 employés. Nous sommes spécialisés dans la production de machines à affranchir haut de gamme, de cartes électroniques et dans la distribution de toutes les gammes de machines à affranchir dans le monde entier. Nous sommes également un centre logistique pour la distribution de pièces de rechanges et de produits consommables.

 

Qu'est-ce que le Val du Loir a en plus selon vous ?

Pour moi, le Val du Loir offre position centrée autour de grandes villes de l'ouest (Le Mans, Tours, Angers) qui favorise le recrutement de personnel cadre. Les coûts immobiliers y sont attractifs pour les entreprises fortement consommatrice d'espaces. Nos employés sont fidèles et disponibles, et ça c'est un avantage considérable qu'on ne retrouve pas dans les grandes agglomérations.

Le Val du loir, c'est aussi la vie dans une campagne superbe avec malgré tout une proximité urbaine assez proche favorisant l'implantation familiale (coûts logement, offre...), un grand choix pour l'éducation des enfants (lycée, universités Tours-Le Mans-Angers) et un vrai dynamisme culturel local.

 

Pourquoi recommanderiez-vous le Val du Loir ?

Ce que j'apprécie plus particulièrement ici, c'est l'accompagnement très proactif des acteurs économiques locaux, notamment le club d'entreprises qui est très dynamique (AEVL) et qui fait que tout le monde se connait et travaille ensemble à chaque fois que possible, mais aussi celui des collectivités locales qui entreprennent pour le territoire.

 

Comment voyez-vous votre avenir en Val du Loir ?

Notre volonté est de continuer de nous développer sur ce territoire, au sein de notre unité industrielle du Lude, notamment en relocalisation des activités industrielles actuellement basées à l'étranger, et en misant sur l'accroissement des volumes de produits remanufacturés.

Philippe JAN